FAREWELL SPEECH:

goodbye

“Nous avons besoin de la mort pour avoir une vie ”

(Franco Basaglia)

 

Il y a quelque chose d’absolument tragique dans la vie des personnalités publiques, quelque chose qui se trouve entre l’extrême générosité et l’auto-destruction. Quelque chose qui, en d’autres termes, amène l’individu à accepter que sa personnalité ne lui appartient pas plus qu’à lui qu’il n’appartient à ses spectateurs. Dans cette duplicité le conflit entre les personnalités est presque inévitable et puisque le facteur humain est toujours synonyme d’ imprévisibilité, quelque chose ne peut pas aller comme il se doit.L’émergence de cette cassure est le symptôme que les deux parties, à un certain moment, ne peuvent plus coexister. Souvent il en résulte le désir d’ “abattre” leur  caractère et puisque les personnages publiques sont le pain quotidien de notre société, ses adieux à la scène doivent passer à travers une grande et mémorable “performance finale”: le discours d’adieu.

 

Comme soutenu par Erving Goffman, au moment où nous nous engageons dans les relations publiques, nous utilisons des pratiques et des routines sociales, c’est à dire des modèles d’adaptation aux normes de comportement. Ces modèles de comportement sont utilisés pour satisfaire les personnes avec lesquelles nous interagissons suffisamment pour maintenir l’ordre social.Ces comportements sont imposés par notre relation avec le «public».

Quels sont ces modèles sinon des personnages que nous allons interpréter à plusieurs reprises ?

Tant et si bien que lorsqu’on trahit la règle c’est l’ordre qui s’effondre. Tous perçoivent les troubles, comme les spectateurs quand perdent leurs idoles.

 

“FAREWELL SPEECH” est une invitation à la subversion du régime de l’ordre social, à laquelle  nos relations publiques sont soumises, en abandonnant quelque-un des personnages que nous sommes ou que nous avons été et avec laquelle nous ne voulons plus vivre, à travers la construction et la proclamation d’un discours d’adieu.

 

modalité: action collectif

participants: les personnes impliqué dans le workshop de costruction

jour: 18 avril

durée: interventions extemporanée pendant toute la durée de le vernissage

 

by

Costanza Candeloro

 

 

 

 

 

 

0 Responses to “FAREWELL SPEECH:”


Comments are currently closed.